Aspects somatiques

Les maladies infectieuses telles que le VIH et l'hépatite C (VHC) et l'hépatite B (VHB) sont fréquentes chez les personnes suivant un traitement par agonistes opioïdes (TAO) (Dürsteler-MacFarland/Schmid/Vogel 2009). C'est pourquoi les tests de dépistage de l'hépatite et du VIH sont indiqués chez tous les patient·e·s TAO, même les plus âgés, et leur prise en charge est nécessaire le cas échéant.

Les comorbidités somatiques augmentent avec l'âge. Les maladies types liées à l’âge telles que l'ostéoporose, la malnutrition et les carences, les maladies infectieuses chroniques, l'insuffisance hépatique, les troubles respiratoires et cardiovasculaires ainsi que les troubles cognitifs apparaissent plus tôt et plus fréquemment chez les personnes dépendantes aux opioïdes que dans la population générale du même âge (OFSP 2013 ; Medved et al. 2020). En raison du manque de prise en charge médicale, un grand nombre de ces maladies liées à l'âge ne sont souvent détectées que tardivement chez les personnes sous TAO (Maruyama et al. 2013). Nous citons ci-dessous d'autres maladies qui apparaissent généralement à un âge avancé, mais qui tendent à se présenter de manière précoce chez les personnes sous TAO (liste non exhaustive) (Dürsteler/Herdener/Vogel 2014 ; OFSP 2013 ; Dürsteler/Vogel 2016 ; Praticien Addiction Suisse 2020 ; Maruyama et al. 2013).

  • Maladie pulmonaire obstructive chronique BPCO (et autres maladies pulmonaires chroniques)
  • Hypertension
  • Maladies cardiaques
  • Fractures dues à des chutes
  • Ostéoporose
  • Arthrose et arthrite
  • Infections chroniques (p. ex. VIH, hépatite C)
  • Ulcères gastriques ou côlon irritable
  • Cirrhose du foie
  • Diabète
  • Troubles du métabolisme des lipides

Alors que chez les personnes sous TAO plus jeunes, les causes de décès sont souvent directement liées à la consommation d'opioïdes (50 %), cette proportion n'est plus que de 25 % chez les personnes âgées sous TAO. En effet, les maladies hépatiques, les tumeurs, les maladies pulmonaires et l'hépatite virale sont les premières causes directes de décès chez les personnes âgées sous TAO (Beynon et al. 2010). C'est pourquoi il faut leur garantir une prise en charge adaptée à leur âge.

Sources

  • Beynon CM, McVeigh J, Hurst A, Marr A. Older and sicker: changing mortality of drug users in treatment in the North West of England. International Journal of Drug Policy 2010; 21: 429-431.
  • Dürsteler-MacFarland KM, Herdener M, Vogel M. Probleme älterer Patienten in Substitutionsbehandlung. Suchttherapie 2014; 3: 113-117.
  • Dürsteler-MacFarland KM, Vogel M. Opioidsubstitution im Alter: ein Update. SuchtMagazin 2016; 5: 18-21.
  • Maruyama A, Macdonald S, Borycki E, Zhao J. Hypertension, chronic obstructive pulmonary disease, diabetes and depression among older methadone maintenance patients in British Columbia. Drug and Alcohol Review 2013; 32(4): 412-418.
  • Office fédéral de la santé publique. Dépendance aux opioïdes, Traitements basés sur la substitution (Révison de juillet 2013) Berne: OFSP; 2013
  • Praticien Addiction Suisse. Site Internet. Age avancé et consommations de substances psychotropes. https://www.praxis-suchtmedizin.ch/praxis-suchtmedizin/index.php/fr/heroine/age-avance, accès le 04.08.2022

Médecins

Conseils et aide

SafeZone.ch

Le portail de consultation en ligne dans le domaine des addictions

www.safezone.ch

Indexaddictions.ch

La base de données des offres spécialisées dans les addictions

www.indexaddictions.ch

Addiction Suisse

Av. Louis-Ruchonnet 14,
1003 Lausanne
021 321 29 76

www.addictionsuisse.ch

Infodrog

Centrale nationale de coordination des addictions
031 376 04 01

www.infodrog.ch