55+: Médicaments

Contrôler la prise de médicaments

Les médicaments sont indispensables. Certains d'entre eux peuvent guérir des maladies, faire disparaître les symptômes de maladies chroniques ou les rendre supportables. Ils améliorent la qualité de vie de nombreuses personnes. Cependant, les médicaments, qu'ils soient prescrits ou disponibles en vente libre, peuvent aussi avoir des effets secondaires problématiques.

Il est important de vous informer et de considérer régulièrement de manière critique votre prise de médicaments. Cela en vaut la peine, surtout si vous prenez des benzodiazépines* (par exemple Temesta®, Valium®, Seresta®, Dormicum®, Lexotanil®, Stilnox®, Imovane®), d'autres médicaments rendant potentiellement dépendant ou plusieurs médicaments en même temps.

Notez les médicaments que vous prenez et à quelle fréquence. N'oubliez pas de noter non seulement les médicaments prescrits, mais aussi les médicaments disponibles en vente libre comme par exemple les fortifiants ou les médicaments contre le rhume. Discutez de cette liste avec votre médecin ou votre pharmacien: ces médicaments interagissent-ils entre eux? Avez-vous vraiment besoin de tous les prendre? Le dosage est-il correct?

On peut d'ailleurs à tout moment effectuer un contrôle des médicaments dans les pharmacies. Vous pouvez ainsi savoir si les médicaments que vous prenez régulièrement ont des effets secondaires ou des interactions entre eux. Dans le meilleur des cas, un tel contrôle montre également que certains médicaments sont devenus superflus ou pourraient être remplacés. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien. Un tel contrôle est par ailleurs pris en charge par l'assurance maladie lors de la prise de cinq médicaments prescrits ou plus.

Notez également que de nombreux médicaments ne sont pas compatibles avec l'alcool! En effet, l'alcool peut limiter ou modifier l'effet de certains médicaments et certains médicaments peuvent augmenter l'effet de l'alcool. Demandez à votre médecin si vous pouvez boire de l'alcool et, dans l'affirmative, quelle quantité.

*Les analogues des benzodiazépines zopiclon et zolpidem sont toujours aussi inclus.

55+

Conseils et aide

Infodrog

Centrale nationale de coordination des addictions
031 376 04 01

www.infodrog.ch

Addiction Suisse

Av. Louis-Ruchonnet 14,
1003 Lausanne
021 321 29 76

www.suchtschweiz.ch

SafeZone.ch

Le portail de consultation en ligne dans le domaine des addictions

www.safezone.ch

Indexaddictions.ch

La base de données des offres spécialisées dans les addictions

www.suchtindex.ch