55+: Médicaments

Risques des benzodiazépines

Les benzodiazépines* comportent des risques encore plus élevés pour les personnes âgées que pour les plus jeunes. Leur durée d'action est plus longue car l'organisme des personnes âgées dégrade les médicaments plus lentement. De plus, leur cerveau est plus sensible à ces médicaments. Les effets secondaires sont souvent interprétés à tort comme des problèmes liés à l'âge. En outre, comme les personnes âgées prennent souvent plusieurs médicaments, il y a un risque d'interaction.

Les benzodiazépines ne devraient pas être prescrites pendant plus de quatre semaines. Cependant, il n'est pas rare qu'elles soient prises sur une plus longue période. Chez presque tout le monde, il vaut la peine de réduire ou d'arrêter la prise du médicament, en particulier chez les personnes âgées. Cela peut améliorer la mobilité, la vigilance, la continence urinaire et le bien-être. Dans certaines situations par contre, l'arrêt du médicament n'est pas indiqué. Demandez conseil à votre médecin.

Effets indésirables possibles des benzodiazépines

  • Engourdissement et somnolence: le risque de chutes et de fractures des os par exemple augmente.
  • Limitation de la faculté de jugement, de l'habileté et de la capacité de réaction: le risque d'accidents de la circulation ou survenant dans d'autres situations augmente. La capacité de conduire est diminuée. Le risque d'accidents augmente encore plus en cas de consommation simultanée d'alcool.
  • Des oublis, de la confusion, des trous de mémoire et des symptômes ressemblant à la démence (pseudo-démence) sont possibles.
  • Des effets paradoxaux tels qu'une désinhibition, une prise de risques accrue, des états d'excitation avec une augmentation de l'anxiété, des insomnies, une forte envie de parler, etc. sont possibles.

Autres risques

  • La consommation simultanée de benzodiazépines et d'autres substances tranquillisantes telles que l'alcool comportent des risques accrus. Dans certaines situations, les interactions peuvent être mortelles.
  • Les benzodiazépines peuvent provoquer ou aggraver une dépression.
  • Les benzodiazépines comportent un risque de dépendance.
  • En cas de réduction ou d'arrêt d'une prise prolongée, de nouveaux états d'anxiété ou des états d'anxiété encore plus graves qu'avant peuvent s'installer.

*Les médicaments analogues (zolpidem, zopiclon) sont toujours aussi inclus. Ils comportent plus ou moins les mêmes risques que les benzodiazépines.

55+

Conseils et aide

Infodrog

Centrale nationale de coordination des addictions
031 376 04 01

www.infodrog.ch

Addiction Suisse

Av. Louis-Ruchonnet 14,
1003 Lausanne
021 321 29 76

www.suchtschweiz.ch

SafeZone.ch

Le portail de consultation en ligne dans le domaine des addictions

www.safezone.ch

Indexaddictions.ch

La base de données des offres spécialisées dans les addictions

www.suchtindex.ch