Médecins: Médicaments

Faits et chiffres

En Suisse, on estime qu'entre 200'000 (monitorage suisse des addictions) et 400'000 personnes (extrapolation par l'assurance maladie Helsana) ont une consommation problématique de benzodiazépines et de leurs analogues. Le premier chiffre est défini par la prise prolongée sur plus de deux à quatre semaines à des doses élevées, le second par la prise de benzodiazépines et de leurs analogues sur une période supérieure à 3 mois (également à faible dose).

Le nombre de personnes concernées augmente fortement avec l'âge et est beaucoup plus prononcé chez les femmes que chez les hommes. En 2016 (Gmel 2018), 9,3% des femmes interrogées ont déclaré avoir pris un somnifère ou un tranquillisant au cours des 30 derniers jours, contre seulement 5% pour les hommes. Généralement, la prévalence de la consommation augmente fortement avec l'âge. Alors que 7,5% des femmes âgées de 35 à 54 ans ont déclaré avoir pris des somnifères ou des tranquillisants au cours des 30 derniers jours, ce chiffre était de 11,3% chez les 55 à 69 ans et de 20,4% chez les plus de 69 ans. Environ la moitié des personnes qui ont déclaré avoir pris des somnifères ou des tranquillisants au cours des 30 derniers jours les prenaient presque quotidiennement depuis au moins un an.

Sources

  • Gmel G, Notari L, Gmel C. Suchtmonitoring Schweiz – Einnahme von psychoaktiven Medikamenten in der Schweiz im Jahr 2016. Lausanne, Schweiz: Sucht Schweiz; 2018.
  • Hochrechnung der Helsana Krankenkasse (unveröffentlicht); 2015.
  • Monitorage suisse des addictions. www.suchtmonitoring.ch, accès le 11.09.18.

Médecins

Conseils et aide

Infodrog

Centrale nationale de coordination des addictions
031 376 04 01

www.infodrog.ch

Addiction Suisse

Av. Louis-Ruchonnet 14,
1003 Lausanne
021 321 29 76

www.suchtschweiz.ch

SafeZone.ch

Le portail de consultation en ligne dans le domaine des addictions

www.safezone.ch

Indexaddictions.ch

La base de données des offres spécialisées dans les addictions

www.suchtindex.ch