Médecins: Médicaments

Polyconsommation avec de l'alcool

Les personnes âgées sont particulièrement susceptibles de prendre en même temps de l'alcool et des benzodiazépines ou leurs analogues ou des opioïdes (comme analgésiques). L'alcool renforce les effets des benzodiazépines et de leurs analogues et des opioïdes comme la somnolence, la sédation et la diminution des capacités motrices dans le système nerveux central (Weathermon 1999). Le risque accru de chute doit être pris en compte.

Déjà de petites quantités d'alcool peuvent renforcer de façon imprévisible les effets modérateurs centraux des benzodiazépines et de leurs analogues et des opioïdes. La consommation d'alcool doit donc être évitée dans la mesure du possible (en particulier à fortes doses) lors de la prise des médicaments susmentionnés. Il convient également de prêter attention à la présence d'alcool dans les médicaments. Dans le cas des benzodiazépines à longue durée d’action comme le diazépam et le nitrazépam, l'alcool peut entraîner un relâchement central accru plusieurs heures après sa consommation. Il en va de même pour les opioïdes à longue durée d’action. L'utilisation simultanée d'opioïdes et de benzodiazépines (Nielsen 2015) constitue un autre groupe particulier de risques.

Sources

  • Nielsen S, Lintzeris N, Bruno R, Campbell G, Larance B, Hall W et al. Benzodiazepine use among chronic pain patients prescribed opioids: associations with pain, physical and mental health, and health service utilization. Pain Medicine 2015; 16: 356–366.
  • Weathermon R, Pharm D, Crabb DW. Alcohol and medication interaction. Alcohol research and health, 1999, 23, 40-54.

Médecins

Conseils et aide

Infodrog

Centrale nationale de coordination des addictions
031 376 04 01

www.infodrog.ch

Addiction Suisse

Av. Louis-Ruchonnet 14,
1003 Lausanne
021 321 29 76

www.suchtschweiz.ch

SafeZone.ch

Le portail de consultation en ligne dans le domaine des addictions

www.safezone.ch

Indexaddictions.ch

La base de données des offres spécialisées dans les addictions

www.suchtindex.ch