55+: Aide

Prise en chage à long terme

Les personnes âgées ayant des problèmes de dépendance qui souffrent également de troubles physiques ou psychiatriques ne peuvent souvent plus faire face eux-mêmes à leur vie quotidienne. Cela s'explique par des restrictions de mobilité, mais aussi par un risque accru d'accidents, de chutes ou de médication incorrecte. Dès que les services de soins à domicile atteignent leurs limites ou s’ils ne sont pas acceptés par les patients, la question de l’EMS se pose pour les patients et leurs proches. Lors du choix d'une institution appropriée, il faut tenir compte à la fois des besoins des personnes concernées et de la position et des offres proposées par les EMS en question.

L'attitude envers la consommation d'alcool et de drogues dans les établissements résidentiels pour les personnes âgées varie. En principe, la question se pose de savoir si un traitement approprié de la dépendance est possible et si la consommation dans l'établissement ou une approche ouverte à la dépendance est tolérée. Nous vous recommandons de vous informer à l'avance au sujet une éventuelle admission dans l’EMS et de discuter avec la direction des possibilités et de la façon dont les besoins des personnes concernées peuvent être satisfaits.

L'offre existante de prise en charge se compose essentiellement de deux types en Suisse: d'une part, des structures spécialisées spécifiquement destinées aux personnes âgées dépendantes et, d'autre part, l’intégration des personnes concernées dans les structures de prise en charge médicale ou d’aide aux personnes âgées. Le premier groupe comprend, par exemple, Sonnenburg, une structure de logement accompagné pour les adultes ayant des problèmes de dépendance. Le deuxième groupe comprend entre autres Pflegimuri, un EMS qui accueille également des personnes dépendantes à l’alcool.

Afin de garantir une prise en charge optimale aux personnes souffrant d'une dépendance de longue date à des substances psychoactives illégales, une collaboration pragmatique entre les institutions de l’aide dans les addictions avec les institutions de soins de santé primaires et/ou pour les personnes âgées est nécessaire. Jusqu'à présent, de tels modèles de soins restent des cas isolés en Suisse. La collaboration entre le KODA, le centre de remise contrôlée de drogues de Berne et la maison de retraite Solina prouve que cela est possible. Ces deux organisations travaillent main dans la main pour fournir des soins à long terme aux personnes dépendantes en EMS, en leur permettant de bénéficier de la remise contrôlée d’héroïne dans l’établissement.

55+

Conseils et aide

Infodrog

Centrale nationale de coordination des addictions
031 376 04 01

www.infodrog.ch

Addiction Suisse

Av. Louis-Ruchonnet 14,
1003 Lausanne
021 321 29 76

www.suchtschweiz.ch

SafeZone.ch

Le portail de consultation en ligne dans le domaine des addictions

www.safezone.ch

Indexaddictions.ch

La base de données des offres spécialisées dans les addictions

www.suchtindex.ch